Réseau ACFO

Retour au Réseau ACFO | Soumettre une annonce au Réseau ACFO | S’abonner au Réseaux
L’ACFO du grand Sudbury n’est pas responsable de la qualité du contenu soumis.

L’Association canadienne-française de l’Ontario du grand Sudbury est abasourdie par les actions de l’administration de l’Université Laurentienne contre la communauté franco-ontarienne du Nord de l’Ontario.

L’Association canadienne-française de l’Ontario du grand Sudbury est abasourdie par les actions de l’administration de l’Université Laurentienne contre la communauté franco-ontarienne du Nord de l’Ontario.

Grand Sudbury, le 13 avril 2021 – L’ACFO du grand Sudbury déplore la perte de plus de vingt-cinq programmes en français à l’Université Laurentienne et toutes les répercussions que cette action engendre. Nous sommes en deuil pour le corps professoral francophone, le personnel de gestion et administratif francophone et le corps étudiant francophone à tous les cycles.

Il est difficile de comprendre une telle action venant d’une institution qui se dit bilingue et vouée à desservir la communauté franco-ontarienne du Nord. « Une université ‘bilingue’ qui n’a pas de programme d’Études françaises, c’est difficile à concevoir » dit Lyse Lamothe, présidente du conseil d’administration de l’ACFO du grand Sudbury.

L’Université Laurentienne est une des seules universités dans le Nord de l’Ontario à offrir des programmes en français, l’autre étant l’Université de Hearst. La communauté francophone du Moyen-Nord craint des conséquences inquiétantes découlant des décisions annoncées hier, soit un nouvel exode de nos jeunes francophones.

L’ACFO du grand Sudbury continue son travail avec la Coalition nord-ontarienne pour une université francophone. La Coalition émane des travaux de PlanifSudbury, instance issue des États généraux du Grand Sudbury de 2008.

En collaboration avec ses partenaires, la Coalition demande au gouvernement de l’Ontario :

  • de s’engager à doter le Moyen-Nord de la province d’une université de langue française par, pour et avec les francophones ;
  • de transférer à l’Université de Sudbury, les programmes francophones de l’Université Laurentienne ;
  • d’intervenir immédiatement avec du financement temporaire pour faciliter ce transfert;
  • d’imposer un moratoire d’un an permettant une transition ordonnée et réfléchie de ces programmes ; et
  • de mettre sur pied une commission de mise en œuvre qui se pencherait sur l’éducation universitaire de langue française dans le Nord.

À propos de l’ACFO du grand Sudbury

L’Association canadienne-française de l’Ontario du grand Sudbury inc. veille au développement et à l’épanouissement de la communauté franco-ontarienne de la région. Elle travaille à l’amélioration des services aux francophones. L’engagement de l’ACFO du grand Sudbury dans ces dossiers assure une présence francophone continue dans la région du grand Sudbury.

Source :
Joanne Gervais
Directrice générale
jgervais@acfosudbury.ca


 
[types field= »ajouter-des-images » size= »full » align= »none » separator= », « ][/types]
[types field= »ajouter-vos-fichier-pdf » link= »true » separator= », « ][/types]

Dernière mise à jour : [wpv-post-modified format= »Y-m-d »]