Réseau ACFO

Retour au Réseau ACFO | Soumettre une annonce au Réseau ACFO | S’abonner au Réseaux
L’ACFO du grand Sudbury n’est pas responsable de la qualité du contenu soumis.

Atelier de l’EMNO Les chemins vers le bien-être à Thunder Bay

Communiqué

Pour diffusion immédiate – Jeudi 29 juin 2017

Atelier de l’EMNO Les chemins vers le bien-être à Thunder Bay

Le regroupement aborde le suicide des jeunes dans les communautés du Nord et autochtones

Le mercredi 28 juin, l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) a été l’hôte d’un atelier d’une journée intitulé Les chemins vers le bien-être portant sur les taux élevés de suicide des jeunes dans les communautés du Nord et autochtones. L’événement, qui a eu lieu à Thunder Bay, a regroupé 90 participants, y compris des aînés autochtones, des jeunes, des chefs de file, des membres des communautés et des fournisseurs de soins en milieu communautaire pour établir un plan d’action visant à créer un avenir sans suicide dans les communautés autochtones.

L’atelier découle d’une recommandation formulée pendant le Rassemblement des partenaires autochtones pour la recherche tenu à Sault Ste. Marie en juin 2016, peu après la déclaration de l’état d’urgence à Attawapiskat. Le Dr Roger Strasser, le doyen de l’EMNO a dit que « Nous avons remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup de jeunes au Rassemblement des partenaires autochtones pour la recherche à Sault Ste. Marie et que le suicide de jeunes autochtones était trop commun dans leurs communautés. Ce sont ces observations qui ont conduit à l’atelier d’aujourd’hui sur Les chemins vers le bien-être. »

Après avoir écouté la présentation du Dr Ed Connors, psychologue autochtone et chef de file dans son domaine, sur la prévention des décès et la promotion de la vie, les participants ont discuté en petits groupes des sujets comme les moyens traditionnels, les conversations fructueuses et le rôle des communautés et des fournisseurs de soins de santé. Un des principaux résultats de cet atelier est l’engagement de dresser un plan pluriannuel sous la supervision d’un comité directeur comptant des représentants de tout le Nord de l’Ontario.

« En tant qu’école de médecine dotée du mandat explicite de tenir compte des gens que nous servons, nous sollicitons continuellement les conseils de nos partenaires autochtones afin d’orienter nos activités sur les préoccupations prioritaires de la population ontarienne du Nord, explique le Dr Strasser. Nous espérons que le travail entamé aujourd’hui aidera les communautés autochtones à créer un avenir où les jeunes prospèreront et verront des possibilités intéressantes tout au long de leur vie. »

L’honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, et l’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, et députée fédérale de Thunder Bay-Supérieur-Nord, se sont adressées aux participants à l’atelier. Mme Philpott a parlé de l’engagement du gouvernement fédéral à régler la pénurie de professionnels de la santé autochtones au Canada, et a annoncé que les Instituts de recherche en santé du Canada investissent 8 millions de dollars pour créer un réseau national de mentorat pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis qui envisagent une carrière dans la recherche en santé.
– 30 –

L’École de médecine du Nord de l’Ontario se fait un devoir de former des médecins et des professionnels de la santé chevronnés, et d’acquérir une réputation internationale de chef de file dans l’enseignement et la recherche axés sur l’apprentissage et sur la participation des collectivités.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kimberley Larkin
Responsable des communications
École de médecine du Nord de l’Ontario
Téléphone : 705-662-7243
Cell. : 705-669-7943
Courriel : klarkin@nosm.ca

Légende de la photo (de gauche à droite) : Mme Valerie Ooshag; Chef Arlene Slipperjack; M. Jason Smallboy, vice-grand chef de la Nation Nishnawbe Aski; Dr Charles Branch, co-président du Groupe consultatif autochtone; l’hon. Jane Philpott, ministre de la Santé; Dr Roger Strasser, doyen de l’EMNO; l’hon. Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, et députée fédérale de Thunder Bay-Supérieur-Nord; M. Don Rusnak, député fédéral, Thunder Bay-Rainy River.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Les commentaires sont fermés.